Courtier international

Courtier international pourquoi ?

 

Courtier international qu’est ce que c’est ? En effet un courtier en crédit immobilier international travaille un peu différemment d’un courtier classique, habituellement quand vous souhaitez faire une acquisition immobilière en France, vous sollicitez un courtier immobilier national. En règle général son travail sera de présenter votre projet aux différents établissements bancaires avec lesquels il est en partenariat.

Etant donné sa position  :

  • Le courtier bénéficie d’une position particulière celle d’un « grossiste » en taux.
  • Le courtier a en même temps la capacité de faire jouer la concurrence bancaire.

 

Il devrait donc de fait obtenir un meilleur taux et de meilleures conditions financières que si vous faisiez vous même la démarche seule. Pour le courtier immobilier international le process est similaire mais avec un spectre beaucoup plus large et des spécificités différentes selon le pays d’acquisition.

En plus s’agissant d’un secteur de niche il est beaucoup plus difficile pour un client non initié de savoir quelles sont les banques qui sont susceptibles de financer son projet. Notamment un résident français pour un bien à l’étranger ou encore un non résident Français type expatrié (ou autre) pour un bien en France ou à l’étranger.

Courtier immobilier international, c’est quoi ?

 

Effectivement fort du lieu de votre acquisition le courtier international s’adresse à un public plus ou moins fortuné, ne serait ce que parce qu’on achète pas un bien si on a pas une situation suffisamment stable dans notre pays de résidence initial. Son rôle est de trouver la meilleure offre de financement pour votre projet soit avec une banque de votre pays de résidence soit avec une banque locale tout va dépendre de la politique des taux et des conditions de financement de chaque pays. Les pays en vogue actuellement sont l’Espagne et le Portugal. Ce sont des pays avec un taux d’ensoleillement élevé, des tarifs et une fiscalité encore attractives et des rentabilités supérieures à ce que nous pouvons connaître en France.

Si vous souhaitez investir dans le neuf à Paris : Tout savoir sur l’immobilier neuf à Paris ou en France

Faites le choix d’un courtier en crédit immobilier à l’international afin d’éviter de se retrouver dans des situations inextricables.

Les points clés pour obtenir un prêt immobilier pour un expatrié ou non résident ?

 

Tout d’abord examinons le premier critère : le profil de l’acquéreur (perspective d’évolution de vie et de carrière) entre en ligne de compte la situation professionnelle, le revenu et l’âge du ou des emprunteurs ce sont les premiers éléments que les banques vont regarder. De manière à voir quelles seront les perspectives que le profil pourra offrir à la banque en terme de volume d’affaire. En fait à l’heure des taux bas les banques cherchent certes des clients mais surtout des clients qui vont leur apporter un volume d’affaire conséquent (le produit net bancaire dit PNB).

 

Quelles sont les conditions d’éligibilité pour un prêt immobilier à l’étranger ?

 

En second lieu le patrimoine mobilier et immobilier du ou des acquéreur(s) car la banque prendra sûrement une hypothèque soit sur le bien acquis soit sur l’un de vos biens déjà soldé ou avec un capital restant du faible le premier élément que les banques vont regarder quelles sont les perspectives que peut offrir à la banque en terme de volume d’affaire à l’avenir. En fait à l’heure des taux bas les banques cherchent certes des clients mais surtout des clients qui vont leur apporter un volume d’affaire conséquent (PNB).

Le lieu et le prix d’achat du bien  

 

Crédit immobilier résidents

Il existe une multitude de banques en France à même de financer des biens hors de France tout dépendra du lieu de votre acquisition, particulièrement en Europe si vous remplissez les conditions énoncées ci-dessus.

Crédit immobilier expatriés

Pour les acquisitions en France vous serez pris en charge par les services internationaux des grandes banques françaises, certaines d’entres elles n’acceptent plus les non résidents des pays dit à risques.

Elles s’en tiennent donc à la définition basique de l’expatrié à avoir tout titulaire d’un contrat d’expatriation faisant état d’une date de départ et d’une retour clairement mentionnée.

Pour une acquisition hors de France vous serez logés à la même enseigne que les non résidents à savoir selon votre profil ce sera ou les banques locales ou banques privées qui offrent un service d’acquisition à l’international

Crédit immobilier non résident

Pour une acquisition en France les banques françaises disposant de services internationaux pourront suivre votre projet. En règle général elles demandent un droit d’entrée de 10k€ en gestion pour devenir client à quels rares exceptions. Ces éléments déterminent en fait si vous pourrez être financé en France ou à partir d’un autre pays. En l’occurrence si vous souhaitez acheter en Europe en tant que non résident seules les banques privées seront en mesure de suivre votre projet et particulièrement pour des biens d’exception.

En général leur conditions de financement sont adossées à un portefeuille financier correspondant à la fois au droit d’entrée en banque privée (et en même temps à un nantissement) ce seuil débute généralement à partir d’un million d’euro (pour un crédit hypothécaire) avec une gestion libre ou déléguée fort de vos connaissances financières.

On peut parfois réduire ce seuil à+/- 800k€ si le financement est fait sur la base d’un crédit Lombard (au détriment d’un crédit hypothécaire) attention aux conditions particulières selon les pays comme les taux variables ou les frais de remboursement anticipés qui justement peuvent être évités avec un crédit Lombard.

La rentabilité locative

 

Ne s’agissant à priori pas de votre résidence principale c’est un aspect qui sera également regardé s’agissant soit d’une résidence secondaire, d’un investissement locatif ou un mix des deux.

En plus de votre profil et de vos revenus la localisation du bien reste et restera toujours très importante dans une stratégie d’acquisition. Il faudra donc y apporter une attention particulière en faisant une étude en amont et à la mettre en évidence dans le cadre de la négociation. Cette étude devra faire intervenir tous les différents pôles de recette et de dépenses comme la charge du crédit, les charges d’entretien courantes, les charges de copropriété, les assurances (propriétaire non occupant ou loyer impayés etc..), la taxe foncière et bien sûr last but not least la fiscalité, les biens d’exceptions étant moins sujets à la problématique de rentabilité encore que…. 

Bon à savoir :

- Les banques qui prêtent en France aux expatriés et aux non résident en France le groupe BNP PARIBAS, Société Générale, BPCE.

- Les banques françaises qui prêtent aux résidents français pour des biens hors de France si vous êtes un client historique la plupart des banques de la place le font si elle ne le font pas profitez de la mobilité bancaire.
- Si vous êtes un non résident ou un expatrié désireux de faire une acquisition hors de France optez pour les banques locales avec des conditions locales soit les banques privées luxembourgeoises.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.